Mal de tête et vertige : des symptômes de stress

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les maux de tête et les vertiges sont des symptômes très désagréables. Ils sont la conséquence de plusieurs choses, dont le stress en fait partie.

Mal de tête et vertige : des symptômes de stress

Les causes des maux de tête et des vertiges

Diverses causes peuvent faire en sorte que l’on ne se sente pas bien. On peut ressentir des maux de tête par exemple.

Il peut y avoir plusieurs facteurs qui font que l’on ressente une céphalée d’ordre primaire. C’est celle qui survient sans aucun lien avec une autre pathologie. On les différencie des secondaires qui viennent, par exemple, à la suite d’un accident cardiovasculaire cérébral.

Une céphalée peut posséder deux formes : de tension ou une migraine. La première est un mal de tête touchant les deux côtés du crâne. Il y a une pression qui fait que l’on se sent comme dans un étau. L’intensité peut être légère ou modérée. Contrairement à la migraine, ce mal de tête n’est pas chronique. Celle-ci est une céphalée qui dure dans le temps, elle est régulière.

Le stress et l’anxiété peuvent être des symptômes provoquant des maux de tête, qu’ils soient fréquents ou occasionnels.

On peut distinguer deux formes de vertiges. Il y a les simples étourdissements, qui sont une sensation légère de tête qui tourne, et les vertiges, qui eux provoquent des nausées ou une incapacité à se lever et se déplacer.

Lorsqu’une personne est atteinte d’un étourdissement, elle va être gênée pour effectuer ses actions donc cela va altérer sa qualité de vie. Les vertiges sont particulièrement pénibles, car ils peuvent amener des vomissements.

Les facteurs qui provoquent des étourdissements sont divers : faiblesse due à une maladie, allergie, stress et anxiété, baisse de la tension artérielle, hypoglycémie, grossesse ou consommation de tabac, d’alcool et drogues. Pour les vertiges, ce sont des atteintes à l’oreille interne, aux centres cérébraux qui sont responsables de la proprioception ou aux nerfs crâniens transmettant les informations. Parfois, le stress est tellement fort qu’il amène étourdissements et vertiges.

Les solutions pour faire face à un mal de tête

Avoir un train de vie correct avec des maux de tête et des vertiges est compliqué. Le facteur stress est un symptôme fréquent, d’autant plus que beaucoup de choses permettent d’être anxieux chaque jour.

Avant toute chose, il est important de prendre conscience de son état de stress. Cela vous permettra de savoir d’où provient le mal qui vous habite. Une étude a notamment montré que la colère jouerait un rôle dans les maux de tête. Les conclusions établissent qu’il faut relâcher sa colère quand elle survient et non pas la taire.

Réduire son stress pour diminuer ses vertiges va passer par différentes activités. Pratiquer une activité physique régulière est recommandé car cela va permettre de libérer l’anxiété contenue. La méditation et la sophrologie vont eux vous apprendre à mieux écouter votre corps et respirer d’une meilleure façon. Enfin, avoir une hygiène de vie correcte, avec une bonne alimentation va vous permettre de vous sentir mieux.

Les autres causes, de vertiges notamment, nécessitent une consultation chez le médecin pour établir un diagnostic clair.


Lisez aussi:

Mal de tête en altitude, quelle solution ?

Mal de tête frontal : quand le mental est trop agité